#COMMITTED2YOU

Customer Service is our attitude

Infos Fret Maritime : hausse des taux de fret, manque de place à bord des navires...

Actualités
Manque de conteneurs vides fret maritime

Alerte au typhon Kompasu

Le 12 octobre 2021

Après la tempête « Lionrock » fin de semaine dernière, Hong Kong se prépare à l’arrivée d’un nouveau typhon de force 8 appelé « Kompasu ». Pluies diluviennes et vents violents, pour la deuxième fois en moins d'une semaine.

En maritime : le terminal HK Kwai Chung à Hong Kong et le port de Yantian à Shenzhen ont déclaré avoir interrompu les opérations de ramassage et de dépôt des conteneurs.

En aérien : de nombreuses compagnies annulent les vols depuis les aéroports de Hong Kong et Shenzhen. Après la Golden Week, le typhon va accentuer le backlog (congestion) sur les aéroports sud Chine.

 

fret et typhon chine

Info : situation portuaire au Havre

Le 12 octobre 2021

Les perturbations que rencontrent la chaîne d'approvisionnement maritime mondiale se répercutent sur le fonctionnement du port du Havre.

Depuis plusieurs semaines, une désorganisation portuaire au Havre engendre différentes difficultés opérationnelles.

  • Congestions à l’import et à l’export sur certains terminaux ;
  • Retards imprévisibles des navires ayant des répercussions sur les opérations portuaires (la fiabilité des dates d'escales n'a jamais été aussi faible ce qui rend la planification très difficile) ;
  • Refus des conteneurs vides ou des conteneurs export pour cause de saturation ;
  • Incapacité à prendre des rendez-vous afin de sortir les conteneurs hors du terminal ;
  • Augmentation du temps de stationnement, etc.

Cette situation engendre des coûts supplémentaires répercutés sur nos clients importateurs et exportateurs.

Nos équipes font preuve d'agilité et s'adaptent au quotidien en fonction des modifications enregistrées. Nous invitons les importateurs et les exportateurs à bien anticiper leurs bookings afin de sécuriser leurs opérations.
 

Mouvement de grève prévu le 15 octobre :

La Fédération Nationale des Ports et Docks a appelé à la grève dans les ports français pour la journée du 15 octobre. Par cette action, la FNPD CGT dénonce « l’absence de réponses concrètes des ministres concernés » sur la question de l’amiante.

 

Mise à jour : le 13 octobre 2021, notre syndicat TLF nous informe que selon leurs sources, suite aux négociations entre la FNDP CGT et le gouvernement, aucun mouvement de grève ne devrait être observé sur l'ensemble des ports français ce vendredi 15 octobre 2021.
 

États-Unis : embouteillages à l'entrée des ports maritimes

Le 07 octobre 2021

Congestions portuaires : près d'une centaine de bateaux sont à l'arrêt -certains depuis 10 jours- à l'entrée du port de Los Angeles, le plus grand port des États-Unis. Une attente historique dans les eaux, mais également sur terre liée à l'importation de nombreux produits, principalement originaires d'Asie. Selon les experts, la situation devrait perdurer plusieurs mois avant une amélioration.

En conséquence, une forte augmentation des tarifs.

En savoir plus, cliquez ici
 

Info : grèves portuaires

Nous vous informons d'un mouvement de grève mardi 14 septembre 2021 sur l’ensemble des terminaux français à la suite d'un appel fédéral de la FNPD-CGT (Fédération Nationale des Ports et Docks) qui demande entre autres un élargissement de l’accès à l’allocation des travailleurs de l’amiante (Ata ou Acaata : allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante) :

 

  • Port du Havre : le syndicat général des travailleurs portuaires du port du Havre appelle à 24 heures d'arrêt de travail le 14 septembre 2021 dès 6 heures.
  • Terminal de Marseille : le travail sera interrompu du lundi 13 septembre à 20h00 au mardi 14 septembre à 20h00
  • Terminal de Fos : les opérations seront interrompues du mardi 14 septembre à 6h00 au mercredi 15 septembre à 6h00.

Des perturbations sont donc à prévoir.

Nos équipes restent mobilisées pour vous accompagner et vous proposer, le cas échéant, des solutions alternatives.

 

Les instances de la FNPD-CGT prévoient de se réunir les 15 et 22 septembre pour « envisager la poursuite et l’amplification de ce combat dès le 1er octobre 2021 ».

 

Gel des taux de fret maritime pour 2 armateurs européens

Jeudi 9 septembre 2021, face à la hausse constante des tarifs relatifs au transport maritime, CMA CGM annonce sa décision de stopper toute nouvelle augmentation des taux de fret sur l’ensemble des services opérés par ses marques (CMA CGM, CNC, Containerships, Mercosul, ANL, APL) du 9 septembre au 1er février 2022. Cette mesure a pour objectif de "privilégie une relation sur le moyen et long terme" dans un contexte de fortes tensions sur les chaines logistiques mondiales. Lire le communiqué CMA CGM ici >

 

Hapag-Lloyd, décide de suivre cette initiative et annonce qu'il bloque également ses taux de fret spot pour une durée de cinq mois. Une décision qui porte sur les taux de fret de base mais aussi sur les surcharges. Consulter l'article de l'Antenne ici >

 

Point de situation au 26 aout 2021

En Chine : bonne nouvelle le terminal portuaire de Meishan à Ningbo a réouvert ce mercredi 25 août. Pour rappel, il avait dû fermer début août à la suite d’un cas de COVID-19 ce qui avait engendré une fermeture temporaire de ce terminal, reportant les opérations sur les ports les plus proches. Le port de Meishan est le troisième plus grand hub de conteneurs au monde en volume après Shanghai et Singapour, traitant près de 1,2 milliard de tonnes de fret et près de 29 millions d'EVP de conteneurs l'année dernière (Source : www.portcalls.com)

 

Le transport maritime reste sous pression du fait des restrictions sanitaires et du redémarrage de l’économie qui a fait bondir la demande de biens.

 

Des congestions, des retards ainsi que des modifications d’escales sont enregistrés sur la majorité des routes maritimes mondiales. Ces aléas impactent les capacités à bord des navires, accentuent le manque de conteneurs et entrainent des hausses de taux de fret, des mises en place de PSS et autres surcharges.

 

Nos équipes font preuve d'agilité et s'adaptent au quotidien en fonction des modifications enregistrées. Nous invitons les importateurs et les exportateurs à bien anticiper leurs bookings afin de sécuriser leurs opérations.

 

Point de situation au 22 juin 2021

Nous sommes confrontés aux conséquences de la fermeture du port de Yantian. En effet, depuis le 21 mai, l’émergence d’un nouveau foyer de Covid a obligé les autorités chinoises à mettre en place des mesures strictes de désinfection et de quarantaine.

Ces dispositions sanitaires ont créé un immense embouteillage affectant de très nombreux navires porte-conteneurs, les répercussions touchent tous les ports de cette région.

Le port de Yantian qui dessert toute la région de Shenzhen est le quatrième plus grand port à conteneur du monde. Environ 90% des produits électroniques fabriqués en chine y transitent.

À ce jour, nos bureaux nous informent que la situation dans la zone est toujours bloquée. Nous avons peu de visibilité sur une amélioration rapide de la situation, mais dans tous les cas il faudra plusieurs semaines pour rattraper le retard occasionné et retrouver les fréquences de départ habituelles.

port de Yantian congestion et file de camions juin 2021

Route vers le port de Yantian en Chine.

Parallèlement, Les ports de Nansha et Hong Kong font face à une augmentation massive de fret. Leur capacité d’équipement et d’espace est très faible. Nous préconisons d’embarquer via d’autres ports comme Huang Pu, Guangzhou….

Nos équipes font leur maximum pour vous proposer des solutions alternatives. Malheureusement des répercussions sur les coûts de vos acheminements et sur les délais sont à prévoir.

 

Point de situation : 11 juin 2021

De nombreux cas de COVID-19 ont été détectés dans le port de Yantian en Chine, ainsi que dans la province de Guangdong. De ce fait, l'activité a été fortement ralentie et la congestion portuaire qui était jusqu'alors déjà très importante au Yantian International Container Terminals (YICT, rattaché au port de Shenzen) s'est également étendue aux terminaux de Nansha et Shekou.

N’hésitez pas à formuler vos demandes de booking le plus en avance possible. Nos équipes pourront traiter vos demandes au cas par cas, et vous orienter vers d’autres ports de départs si cela est possible.

 

Point de situation au 31 mars 2021

Le porte-conteneur "Ever Given" s’est échoué accidentellement le 23 mars à l’entrée sud du canal de Suez et a bloqué le passage aux navires dans les deux sens.

Les opérations de renflouement ont duré plusieurs jours, et le passage a pu être rouvert à la circulation maritime le 29 mars sur cette voie d'eau qui concentre environ 10 % du commerce maritime mondial. Les plus de 400 navires immobilisés ont progressivement repris leur route, cependant l'embouteillage créé par cette situation sans précédent va occasionner des congestions, des retards dans les ports de déchargement et pourrait avoir un impact sur les taux de fret. Nous sommes en contact régulier avec les compagnies maritimes, et ne manquerons pas revenir vers vous dès que nous connaitrons les dates d'arrivée estimatives des navires à destination.

Nous vous remercions pour votre compréhension et restons à votre entière disposition si vous avez la moindre question. Votre satisfaction est notre priorité.

Point de situation au 18 mars 2021

Le fret maritime reste sous tension : navires pleins sur la quasi-totalité des trades et notamment les USA / Amérique Centrale / Amérique du Sud cote Ouest. A cela s’ajoute le manque d'équipements (notamment la pénurie de conteneurs), la hausse des tarifs, l’augmentation des surcharges Bunker et le manque de ponctualité (baisse de fiabilité des Schedules Maritimes). La congestion reste un problème dans la plupart des ports et des terminaux, il y a des retards sur de très nombreuses escales de navires.

Nos équipes assurent un suivi au quotidien afin de limiter, dans la mesure du possible, les impacts de cette situation sans précédent.

Point de situation au 12 février 2021

L'année du Buffle débute ce vendredi 12 février 2021, nous souhaitons de très belles fêtes de Nouvel an Chinois ! Nous vous rappelons qu'à l'occasion des festivités, la majorité des usines chinoises seront fermées jusqu'au 17 février, certaines durant deux semaines (traditionnellement les célébrations durent jusqu'à la fête des lanternes, le 26 février).

 

Concernant le transport de marchandises par voie maritime, la situation reste tendue : la demande est très importante, les capacités toujours limitées et les prix continuent de s'envoler !

Les problèmes de place à bord des navires persistent et vont être renforcés par les blank sailings annoncés par les compagnies. La quasi-totalité des trades (et notamment Asie / Middle East) sont concernés. Les navires sont pleins pour février et le mois de mars s’annonce compliqué.

Les armements continuent d'annoncer à la fois des PSS (Peak Season Surcharge) et/ou des surcharges liées au manque d'équipement.
Un retour à la normale devrait -a priori- progressivement survenir d'ici la fin du 1er trimestre 2021.

 

En savoir plus ? Consultez l'article "Conteneurs : une pénurie inédite de boîtes dans le monde" Ici  ▸

Point de situation au 8 décembre 2020

Les taux de fret continuent de progresser et la situation reste tendue concernant le fret maritime.

Certaines compagnies risquent de suspendre les réservations de fret de l'Asie vers l'Europe jusqu'à fin décembre 2020 (semaines 49, 50, et 51) en raison « de la forte demande de conteneurs en provenance d'Asie, accumulée ces dernières semaines, et afin de répondre à vos besoins de transport maritime. »

Situation tendue pour le Fret Maritime

Point de situation au 1er décembre 2020

La situation ne s'est pas améliorée depuis notre dernier point de situation du 04 novembre (ci-dessous).

Du fait de la crise sanitaire mondiale et des différents confinements qui ont affectés les flux de marchandises, de la période de fêtes de fin d’année et de l'anticipation générale de baisse d’activité liée au nouvel an chinois les difficultés persistent :

  • Augmentation des taux de fret maritime sur quasiment tous les flux, notamment pour les opérations d'import et d'export entre l'Asie et l'Europe, le trade ASIE / Inde-Pakistan-Bangladesh-Ceylan (Sri-Lanka) / Middle East et les échanges avec le continent Nord américain. Liste non exhaustive.
  • Problèmes de places, de nombreux navires sont pleins
  • Manque d'équipements conteneurisés : difficultés de gestion des flux au niveau des terminaux à conteneurs.

Qur le trade ASIE, Inde/Pakistan/Bangladesh, Middle East : les tarifs sont à la hausse. Les augmentations se font par différents biais : hausse de tarifs, PSS (Peak Season Surcharge), EBS (Equipment Inbalance Surcharge), ERF (Equipment Retention Fee)...

Certains taux ont augmenté de plus de 50% et ne devraient pas baisser de sitôt.

Les augmentations se font par différents biais :

  • Hausse de taux de fret,
  • PSS (Peak Season Surcharge),
  • EBS (Equipment Imbalance Surcharge),
  • CIC (Container Imbalance Surcharge)
  • ERF (Equipment Retention Fee) etc.

Des PSS sont annoncées quotidiennement sur quasiment tous les trades, donc, de ce fait, nos tarifs sont soumis à cette surcharge.

Plus que jamais, anticipez vos bookings.

Nos équipes font leur maximum au quotidien pour trouver et négocier des espaces à bord des navires.

Point de situation au 04 novembre 2020

Le marché est déséquilibré : coronavirus, réduction des échanges internationaux, manque d'équipements disponibles, allongement des délais, augmentation des taux de fret... Les compagnies maritimes nous annoncent des PSS au jour le jour et il est parfois compliqué de réserver de l’espace à bord des navires.


Nous vous invitons à anticiper vos Bookings afin de ne pas pénaliser vos chaînes d'approvisionnement.

Les conteneurs vides et frigorifiques commencent à manquer massivement

Nous constatons un problème de mise à disposition des équipements conteneurisé vides de 20 pieds, 40 pieds, ainsi que des équipements « Reefers ». Ce phénomène habituellement saisonnier est, cette année, nettement accentué par la crise sanitaire mondiale.

 

La pénurie d'équipement affecte principalement les axes Asie-Europe, Asie-Amérique du nord. Au départ d’Europe nous risquons également d’être ponctuellement confrontés à des pénuries d’équipements.

Anticipez vos Bookings !

En raison de la crise sanitaire mondiale, de nombreux conteneurs importés d'Asie ne ressortent pas des entrepôts européens et ne sont donc pas repositionnés dans les bons ports de chargement. Les compagnies maritimes ont alors des difficultés à récupérer les équipements conteneurisés et à assurer, dans les délais les mises à disposition d'équipements vides.

  • Nous constatons que le « peak season » démarre un peu plus tôt cette année, du fait de la période de fêtes de fin d’année mais aussi d’une anticipation générale de baisse d’activité autour du nouvel an chinois.
  • Pour rappel, toutes les usines sont fermées en Chine durant les festivités (le nouvel an chinois aura lieu le 12 février 2021). L’activité s’arrête généralement une dizaine de jours, ce qui impacte les acheminements.
  • D’éventuels « roll-over » (engorgement des conteneurs laissés à quai au port d'origine ou de transbordement par manque de place dans les navires) sont à anticiper sur une période allant de la deuxième moitié du mois de janvier 2021 à fin février.

Il est donc important d’anticiper. Nous vous invitons à réserver vos demandes de livraison bien à l'avance pour éviter des retards coûteux et d'éventuelles perturbations de vos chaînes d'approvisionnement.

Autres conséquences du COVID-19 sur le Fret maritime

La combinaison de ces différents aléas a généré une augmentation des taux de fret maritime et provoque des retards importants. La conjoncture actuelle de crise sanitaire accentue les difficultés.

Augmentation des délais :

  • Manque de place à bord des navires, notamment au départ des ports asiatiques.
  • Accès aux navires restreint dans certains ports ou instauration d’un laps de temps de deux semaines entre les escales lorsqu‘un membre de l'équipage est atteint du virus.
  • Allongement des délais d’inspections des conteneurs avant leur départ du fait du manque de personnel.
  • Allongement des délais sur les lignes régulières : nous constatons, notamment lorsque les navires ne sont pas remplis, que certaines compagnies peuvent être amenées à retarder le départ d’un navire, de façon unilatérale.

Impact sur les taux de fret :

  • Certaines compagnies maritimes ont été contraintes de prévoir des rotations supplémentaires représentant un coût élevé et imprévu, pour déplacer des conteneurs vides vers les régions déficitaires.
  • Plusieurs compagnies maritimes annoncent l’instauration de PSS (Peak Season Surcharge). Donc, de ce fait, nos tarifs sont soumis à cette surcharge.

Nos experts sont là pour vous accompagner

Notre service client est disponible 24/7 pour répondre à vos questions, vous donner des conseils par e-mail ou par téléphone.

Découvrez nos solutions de transport de fret :

Besoin de
SOLUTIONS PORTE-A-PORTE ?

Besoin de 
SOLUTIONS AERIENS ?

Besoin de 
SOLUTIONS RAIL ROUTE ?


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.