Fret aérien

Nos experts vous accompagnent

Transport combiné SEA-AIR : quels avantages ?

Guide du transport international
FRET sea-air

La globalisation et la massification des flux poussent les opérateurs à chercher de nouvelles solutions logistiques permettant de palier aux différentes problématiques rencontrées lors de leurs acheminements.

La combinaison de deux moyens de transport permet de réduire un certain nombre de difficultés et d'optimiser les délais de livraison (transit time), le coût du fret, la sécurisation des marchandises ainsi que l'impact sur l'environnement.

Qu'est-ce que le transport combiné SEA-AIR ?

Le transport SEA-AIR est l'union du fret aérien et du fret maritime au cours d'un seul trajet. Plus rapide que le transport maritime seul, et moins couteux qu'un transport aérien unique, le combiné SEA-AIR allie les avantages de chacun des deux modes.

Ce type d'acheminement utilisé depuis les principaux ports de Chine vers les principaux hubs européens est une bonne alternative pendant la haute saison avec des connexions réservées et des délais respectés.

Zoom sur le transport maritime de marchandises

Le transport de fret est principalement maritime :

Environ 90% du commerce mondial de marchandises se fait par la mer. Il s'agit du mode de transport le plus important en termes de volumes et de rentabilité. En 2018, 368 millions de tonnes de marchandises ont été traitées dans les ports français (entrées et sorties), dont 39.7% de marchandises diverses (comprenant les conteneurs et rouliers) et 22.3% de vracs solides.

Les grands ports maritimes de Marseille, Le Havre, Dunkerque, Nantes, Rouen, La Rochelle, Bordeaux et Calais concentrent 87,3 % de l’activité portuaire. Le GPM de Marseille reste le premier port français de marchandises avec 80,4 millions de tonnes traitées en 2018. Le Havre est le premier port pour le transit des conteneurs avec 28,3 millions de tonnes et 2 866 milliers d’équivalent vingt pieds (EVP) en 2018.
 

Le transport maritime de marchandises augmente de 1,3 % par an en moyenne entre 2013 et 2018.

(Source : SDES, CCTN 2019 et DATALAB, édition 2020).

  • Une solution économique et adaptable : en dehors des urgences, le transport maritime est la solution la plus utilisée pour les échanges internationaux. Malgré un transit time plus long, ce mode de transport est également le plus économique.
  • Une solution plus "green" : le transport par navire implique de faibles émissions de produits nocifs pour l'environnement. L'énergie consommée est moindre par rapport au transport aérien et au transport terrestre.
Transport Sea-Air

Zoom sur le transport aérien de marchandises

Le fret aérien est principalement international :

Environ 2,3 millions de tonnes de marchandises (hors poste et courrier) sont traitées tous les ans dans les aéroports français. La majeure partie de ce fret aérien, à savoir 93%, est transporté à l'international. Plus rapide que le fret maritime et moins coûteuse que le fret aérien, il s'agit d'une solution de transport alternative notamment durant les périodes de haute saison.

Entre 2003 et 2018, le transport aérien de marchandises progresse en moyenne de 3,6 % par an. Il baisse cependant de 1,9 % entre 2017 et 2018.

(Source DGAC, année 2018).

  • Une solution rapide : le transport aérien a fortement augmenté du fait de globalisation. Bien que ce soit le mode de transport le plus coûteux, il s'agit néanmoins de la solution la plus rapide pour les envois internationaux.
  • Une solution sécurisée : le transport aérien est caractérisé par un indice sinistre très faible ce qui est favorable au transport de biens à forte valeur ajoutée.
  • Une couverture géographique optimisée : le transport aérien offre une meilleure couverture géographique.

Pourquoi choisir le transport multimodal SEA-AIR ?

Le transport combiné SEA-AIR permet d'optimiser la chaîne transport en assurant : 

  • Des delais d'acheminements reduits par rapport à ceux du transport maritme.
  • Une optimisation budgetaire : la sotution SEA-AIR est moins coûteuse que le tranport aérien seul.
  • Un transbordement rapide : le transfert de marchandises du navire à l'avion est fait dans les meilleurs delais.
  • Une réduction de l’empreinte carbone.

La valeur ajoutée QUALITAIR&SEA

  • une selection pertinente des routings empreintés pour le transport des marchanises.
  • Expertise dans les operations de manutentions permettant d'assurer la securiité et l'integrité des marchandises notamment pour celles à forte veleur ajoutée.
  • Prise en charge complète des procedures douanieres et réglemenatires neccessaires.
  • Un system de suivi tout au long de l'acheminement.

Exemple de transport combiné SEA-AIR

Pour l'un de ses clients souhaitant transporter des marchandises en provenance de Chine vers l'Europe QUALITAIR&SEA a préconisé un transport combiné SEA-AIR. L'acheminement s'est réalisé par voie maritime de Chine à Dubaï, la cargaison a ensuite été transférée dans un avion jusqu'à sa destination finale en Europe. Ce mode d'expédition a permis de combiner plusieurs avantages :

  • Le tranfert de cargaison a été réalisé dans un delais de 8 à 12 heures.
  • L'integrité de la marchandise a été preservée tout au long du trajet.

Quels documents pour le transport combiné SEA-AIR ?

Plutôt que le connaissement traditionnel et la HAWB, un document de transport unique est utilisé pour le transport multimodal SEA-AIR afin de couvrir tout l'acheminement.

 

Notre conseil d'expert

Le transport combiné SEA-AIR convient à différents types de marchandises : volumineuses fragiles ou encore à forte valeur ajoutée, cela dit, des vérifications préalables sont à faire pour s'assurer que toutes les réglementations en vigueur sont respectées notamment pour les marchandises dangereuses.


Par ailleurs, pour un transport de conteneur complet, le transfert du navire à l'avion n'est possible qu'après déchargement et rechargement dans des ULD (unités de chargement pour le transport aérien de marchandises).

Un impact positif sur l'environnement

Les émissions de gaz à effets de serre (GES) permettent de mesurer l'impact climatique des différents modes de transport. Cette étude prend en compte le temps de trajet, les distances parcourues et le carburant utilisé.

La combinaison des deux modes de transport, maritime et aérien, permet de réduire les émissions de CO2 (baisse estimative de 40%).

En effet, même si la combustion de Kérosène dans les réacteurs d'avions est responsable d'émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, les émissions polluantes sont moindres lors des acheminements par voie maritime.

Nos experts sont là pour vous accompagner

Notre service client est disponible 24/7 pour répondre à vos questions, vous donner des conseils par e-mail ou par téléphone.

En savoir plus ? consultez nos derniers articles


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.