#COMMITTED2YOU

Customer Service is our attitude

Fret maritime : conjoncture et perspectives 2023


4.273K vues

Le transport de marchandises par voie maritime représente 90% du commerce mondial en volume et 80% en valeur. Depuis le début de l'année 2020, marquée par la pandémie mondiale, de multiples facteurs ont affecté le commerce international et notamment le transport conteneurisé. Zoom sur la conjoncture et les perspectives 2023 du Fret maritime !

Fret maritime : contexte économique

ralentissement echanges mondiaux de marchandises 2023

Ralentissement du commerce international

Selon les projections des économistes de l’OMC publiées le 5 avril 2023

"La croissance du commerce mondial devrait rester faible en 2023 [...] Freiné par les effets de la guerre en Ukraine, l’inflation obstinément élevée, une politique monétaire plus rigoureuse et l’incertitude des marchés financiers, le volume du commerce mondial des marchandises devrait croître de 1,7% cette année, après avoir augmenté de 2,7% en 2022".

Une augmentation moins importante que prévu.

Vision économique mondiale 2023 :

  • Impact de la crise russo-ukrainienne encore très présent sur l’économie mondiale
  • Inflation et baisse du pouvoir d’achat
  • Politique monétaire plus rigoureuse
  • Incertitude des marchés financiers
  • Crise énergétique qui impacte la production de biens et se répercute sur les prix
  • Ralentissement de la croissance du commerce international et de la production, notamment en Asie.
 

Zoom sur les compagnies maritimes :

  • Tendance baissière des volumes de fret en 2023
  • Investissements massifs des armateurs sur de nouveaux navires, terminaux portuaires et activités liées à la supply chain (diversification)
  • Intégration de nouveaux porte-conteneurs géants de 24 000 EVP
  • Changements et restructuration des alliances maritimes.
  • Vagues de « blank sailings » conséquences de la réduction des volumes de Fret
  • Mesures de réduction de l'emprunte environnementale.
     

Conjoncture économique : quel impact sur les opérations de fret maritime ?

conteneurs

Transport maritime : baisse des taux de fret !

Les taux de fret fluctuent en fonction du marché.

Lors de la crise sanitaire, la sous-capacité due à une mauvaise allocation des conteneurs et au ralentissement des opérations dans les ports d'Asie (politique zéro COVID, congestions...) d'une part et l'augmentation de la demande (dans bien des domaines nettement supérieure à l'offre) d'autre part, ont eu pour effet un envol des prix du transport maritime.

 

Désormais, les taux de fret se sont normalisés.

La conjoncture économique et la baisse des flux de marchandises sortant de Chine à destination de l'Europe ont engendré un ralentissement des échanges internationaux de marchandises.

Le trade Europe-Asie est l'un des plus touchés : pour exemple, le prix d’un conteneur 20 pieds, au départ de Shanghai vers l’Europe, a chuté de plus de 80 % par rapport à 2022.

 

Fret maritime : les conteneurs vides s'accumulent !

Le ralentissement de l'économie mondiale crée un déséquilibre entre l'offre et la demande.

Les départs de conteneurs pleins ayant diminué, les conteneurs vides se sont progressivement accumulés. De nombreux ports, notamment chinois, se retrouvent avec une profusion de conteneurs vides à écouler... une situation excédentaire assez rare pour la zone Asie.

 

Pour exemple, en avril 2023, l'accumulation de conteneurs vides dans les principaux ports chinois a atteint des sommets. Le volume de conteneurs inutilisées à Yantian connaîtrait son plus haut niveau depuis trois ans.
 

Selon Courrier International :

"Depuis le quatrième trimestre 2022, les flux de conteneurs vides retournant aux ports sont supérieurs aux départs de conteneurs chargés […]. Actuellement, le volume de conteneurs vides représenterait environ 6 % du volume total à l’échelle mondiale. Certains navires en sont réduits à mouiller avec leurs cargaisons de conteneurs vides."

Principales routes commerciales maritimes

Les routes maritimes les plus empruntées relient les zones de production (notamment la Chine) aux zones de consommation. 80 % des flux commerciaux de marchandises, à l'import comme à l'export sont réalisés par les trois régions suivantes : l'Europe occidentale, les Etats-Unis et l'Asie orientale.

 

Les perturbations rencontrées par le transport maritime conteneurisé ont affecté les rotations des navires sur les routes maritimes.

Sur l'axe Asie-Europe qui est le plus important au niveau des échanges internationaux, le transport de fret par conteneur a reculé de 10 % en volume.

Lire l'article d'Usine Nouvelle ici >
 

Pour rappel, l'Asie compte 17 des 20 plus grands ports à conteneurs mondiaux. Le premier port commercial mondial est Shanghai devant Singapour et Ningbo-Zhoushan. Le premier port européen est Rotterdam (10e mondial) et le premier port français pour le transport conteneurisé est Le Havre, (56e port mondial).

 

Fret maritime : quelles perspectives ?

Selon une étude de la CNUDEC, le commerce maritime devrait connaître "une croissance de 2,1 % par an en moyenne sur la période 2023-2027, contre une moyenne de 3,3 % sur les trente dernières
années
". 

 

Le rapport précise que "Ce ralentissement est la conséquence non seulement des mesures de confinement liées à la pandémie, mais aussi d’une conjoncture macroéconomique très
défavorable et du ralentissement de l’économie chinoise. En outre, les consommateurs dépensent moins du fait de la montée de l’inflation et du coût de la vie, et la part des biens dans leurs dépenses diminue au profit de celle des services.
"
 

Nos experts sont là pour vous accompagner

Notre service client est à votre disposition pour répondre à vos questions, vous donner des conseils par e-mail ou par téléphone.

Besoin de
SOLUTIONS AERIENNES ?

Besoin de 
SOLUTIONS MARITIMES ?

Besoin de 
SOLUTIONS RAIL-ROUTE ?


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Conditions Générales de Vente