#COMMITTED2YOU

Customer Service is our attitude

Comment expliquer la baisse des taux de fret maritime ?


1.0050000000000001K vues

Les tarifs de transport de marchandises, qui avaient connu une forte augmentation pendant la crise du Covid, sont maintenant revenus à des niveaux bien plus bas. Comment expliquer cette baisse des taux de fret maritime après les deux années exceptionnelles précédentes ?

Taux de fret maritime : reflet de l'offre et la demande ?

baisse taux de fret maitime

Les tarifs du transport de marchandises par voie maritime sont influencés par une combinaison de différents facteurs : sociaux, économiques, commerciaux et géopolitiques. Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles les taux de fret maritime peuvent fluctuer :

  • L'offre et la demande : lorsque la demande de transport international de marchandises par voie maritime augmente, les taux de fret suivent cette tendance. À l'inverse, si la demande baisse, il y a alors plus de capacités sur les navires et les taux sont généralement plus attractifs.
     
  • La capacité des navires : l'offre excédentaire pousse les tarifs à la baisse. A contrario, si la capacité est limitée les taux de fret augmentent. Au cours des dernières années, les compagnies maritimes ont investi dans de nouveaux navires gigantesques permettant de proposer des capacités de transport plus grandes. L’introduction croissante de ces nouvelles capacités dans un contexte économique difficile génère une surabondance de l’offre, et donc une forte concurrence entre les "carriers" qui ont tendance à baisser les prix pour attirer les volumes en berne.
     
  • Equipements conteneurisés : lorsque les conteneurs manquent, les compagnies maritimes sont parfois contraintes de déplacer des conteneurs vides vers les régions déficitaires.
     
  • L’annulation des escales, des rotations des navire ou de certains services pour compenser un manque de volume peuvent accroitre artificiellement la tension sur le marché et se traduire par une augmentation des taux. Les ‘blank-sailings’ voir la suppression des services peuvent avoir un impact négatif sur le respect des délais de transport et/ou la fluidité des opérations portuaires.
     
  • Le prix du carburant a un impact significatif sur les coûts.
     
  • La fluidité des routes de navigation : les congestions et goulots d'étranglement durant la période COVID, le remorquage d'un navire bloqué dans le canal de Suez, l'arrivée d'un typhon à Hong Kong  ou la sécheresse du canal de panama sont quelques exemples.
     
  • Événements sociaux ou géopolitiques : les mouvements de grèves, les guerres, sanctions ou autres conflits influent sur le prix du transport maritime. Par exemple, une rotation suspendue en raison d'un pays sous embargo impactera le temps d'acheminement maritime et se répercutera sur le coût.
     
  • Saisonnalité : les célébrations en Chine durant lesquelles l'activité s'arrête ou encore l'alternance de périodes de pointe et de périodes creuses liées à l'activité de certaines industries influent sur les taux de fret.
     
  • Les réglementations environnementales et notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre entraînent des coûts additionnels pour les compagnies maritimes : achat de navires à faibles émissions carbone, travaux d'ajustement des cheminées...
     
  • La variation des taux de change entre les différentes monaies a un impat à la hausse ou à la baisse pour les expéditeurs et les transporteurs.
     
  • Facilité d'accès aux meilleurs tarifs : de plus en plus d'outils de comparaison et de suivi sont proposés aux chargeurs et aux commissionnaires de transport.
     

Un contexte économique et géopolitique complexe

Pendant la crise sanitaire et la reprise économique qui a suivi, le secteur du transport maritime a été caractérisé par des taux de fret extrêmement élevés notamment sur la tradelane Asie-Europe.

Le contexte mondial a beaucoup changé, on observe depuis plusieurs mois une inflation considérable à l’échelle internationale et une situation géopolitique tendue en raison de la guerre Ukraine – Russie. Ces facteurs ont impacté la demande à la baisse.

 

Le retour de la fluidité portuaire

La baisse de la demande a permis la résolution des problèmes de congestion dans les grands ports internationaux, une livraison plus rapide des cargaisons et une amélioration de la fiabilité des services.

Nos experts sont là pour vous accompagner

Notre service client est à votre disposition pour répondre à vos questions, vous donner des conseils par e-mail ou par téléphone.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Conditions Générales de Vente