Fret aérien

Nos experts vous accompagnent

Export de fret aérien : comment obtenir les meilleurs tarifs ?

Guide du transport international

On appelle communément fret aérien l’acheminement par voie aérienne de marchandises d’un aéroport vers un autre. Le transport aérien est organisé en collaboration avec les compagnies aériennes. Le contrat de transport est matérialisé par la LTA (lettre de transport aérien). Afin d'optimiser le coût du fret aérien, il est capital de bien comprendre son fonctionnement.

Comment calculer le coût du fret aérien ?

Le tarif attribué aux marchandises :

  • Diffère d'une compagnie aérienne à une autre selon plusieurs critères :
  • Le colisage : nombre de colis, dimensions, poids, volume.
  • La nature de la marchandise : General cargo ou autres marchandises (dangereuses, périssables, radioactives, pharmaceutiques etc.).
  • Varie en fonction de l’offre et de la demande.

Il existe différents types de tarifs pour le fret aérien :

  • Le tarif Market : appliqué aux marchandises dites "générales" en fonction de leur poids sous forme d'un barème dégressif par tranche de poids. Cette tarification est fondée sur la règle du "payant pour". A noter également que ce tarif est soumis à un palier minimal en dessous duquel les prix ne descendront pas.
    NB : une majoration pourra être appliquée au fret nécessitant un traitement particulier (marchandises lourdes ou hors-gabarit OOG : out of gauge par exemple).
  • Le tarif négocié : tarif préférentiel appliqué aux biens bénéficiant d'une taxation spéciale. Il est appliqué aux marchandises envoyées de manière fréquente (médicaments, journaux, tabac...).
  • Le tarif groupage : appliqué à l'unité de chargement ULD (Unit Load Device) sur la base d'un poids forfaitaire.
  • Le tarif spécial : animaux vivants, dépouilles mortuaires, organes humains, sang, radioactif, armes, fret hors gabarit etc.

Le poids taxable (ou poids volumétrique)

Il s'agit de l'unité de mesure utilisée par les compagnies aériennes pour déterminer le coût du fret. Basée sur un rapport de 1 Tonne = 6 m3, il tient compte du poids et du volume des marchandises. Il s'agit d'un ratio entre le poids réel de la marchandise et l’encombrement qu'elle prend dans l’avion.
 

Le poids taxable est égal au maximum entre le poids brut de la marchandise en tonnes et le volume en m3 divisé par 6.

Exemples

  • Un colis dont le poids brut est de 4 tonnes et le volume de 12m3. Poids équivalent  : 12 ÷ 6  = 2  (2 < 4 ) ce qui implique une taxation au poids réel, c’est-à-dire à 4 tonnes.
  • Un colis dont le poids brut est de 2 tonnes et le volume de 18 m3. Poids équivalent : 18 ÷ 6 = 3 (3 > 2) ce qui justifie une taxation au poids équivalent, soit 3 tonnes.

La règle du "payant pour"

La règle du "payant pour" est appliquée au chargeur (transitaire, commissionnaire de transport...) par les compagnies aériennes. Le prix correspond au poids minimum de la tranche tarifaire supérieure du barème. Cette règle permet de bénéficier de l'avantage lié à la dégressivité du barème : plus le poids est élevé, plus le prix est bas.

Ajuster le poids des marchandises transportées permettra d'atteindre un prix au kilogramme inférieur et donc de faire des économies. Il peut même être plus intéressant de payer pour un poids supérieur au poids réel du fret.

Règle du "payant pour" : cas pratique

Une entreprise doit acheminer 450 kg de marchandises. Si le barème (coût de fret) est le suivant :

  • 15 €/kg pour des marchandises pesant entre 200 et 500 kg
  • 12 €/kg pour des marchandises pesant de 501 à 800 kg.

Le coût relatif au fret de 450 kg sera alors de 6 750 € (450 x 15 €). On constate qu'il est plus avantageux d'acheminer un poids supérieur de marchandises afin de bénéficier du barème dégressif. Ainsi 501 kg de fret seraient taxés à 12 €/kg soit 6 012 € au lieu de 6 750 €.

Le type d'avion permet-il d'optimiser les coûts du fret aérien ?

Les marchandises sont acheminées dans des avions cargos ou des avions passagers en fonction de leur typologie, poids, volume, restrictions....

Le Vol CAO (Cargo Aircraft Only) :

avion cargo
avion cargo transport de fret
  • Les marchandises sont transportées dans des avions cargos dédiés au fret.
  • Pour les distances court-courrier et moyen-courrier : on aura généralement recourt à des avions cargo "feeders" (Boeing 737-100, ATR 42, ATR 72...) aux capacités de chargement de 10 à 30 tonnes ou à des "regional freighters" (Boeing 757, B 707F, Airbus A300-600F...) pouvant transporter jusqu'à 65 tonnes de fret.
  • Pour les vols long-courrier : les "long range freighters" (Airbus A330-200F, A300, A310, Boeing 767F...) ou les avions cargo "large freighters" (Boeing 747-100F, B747-200F, McDonnell Douglas MD-11 F...) sont généralement retenus. Ils bénéficient en outre d'une très grande capacité de chargement.
  • Pour le transport de marchandises volumineuses ou hors-gabarit, des appareils spécifiques tels que l'Antonov An-124, l'An-225, l'IIyshin II-76 ou l'Airbus A300-600ST également connu sous le nom de Beluga seront utilisés.
  • Les avions cargos sont souvent des avions de ligne convertis avec une soute spécialement aménagée pour le transport de fret.

Le vol PAX (passager)

  • Les marchandises voyagent dans les soutes des avions de ligne transportant des passagers (on parle également d'avion mixte ou combi).
  • Les compagnies aériennes optimisent ainsi les rotations de leurs avions passagers car le fret représente un revenu additionnel.

Le prix varie en fonction des besoins.

Pour des volumes peu élevés, il est généralement plus avantageux de faire embarquer la marchandise sur un avion passager. En effet, les rotations régulières et les prix sont compétitifs car l'exploitation de ces avions est déjà rentabilisée par le transport des passagers.

Pour de très gros volumes de fret, le prix d'affrètement d'un avion-cargo pourra être plus économique.

 

Veuillez remplir les informations ci-dessous pour télécharger notre Fiche Pratique

Envoyé !

Erreur serveur

Le groupage aérien permet-il de faire des économies ?

Si vous expédiez de faibles quantités, le groupage sera la solution la plus avantageuse car elle permet de réaliser des économies d'échelle.

  • Vos marchandises seront chargée dans l'unité avec celles d'autres expéditeurs, et le tarif étant négocié pour l'ULD (Unit Load Devices) entière, le prix sera divisé entre les différents opérateurs.

Nous vous conseillons de porter une attention particulière à l'emballage afin que vos marchandises ne bougent pas durant leur transport.

Les frais annexes du fret aérien : taxes, surcharges...

Différents frais peuvent s'ajouter en fonction de la conjoncture ou des prestations réalisées par la compagnies aériennes (liste non exhaustive) :

  • Surcharge tarifaire appliquée par la compagnie aérienne. Exemple : la Fuel surcharge (FSC) relative à l'évolution du coût du carburant.
  • Reconditionnement d'un colis qui n'est pas aux normes IATA pour le transport aérien.
  • Taxes liées à la sûreté.
  • Manutention spéciale.
  • Traitement de marchandises dangereuses.
  • Location d'une stalle pour le transport d'animaux vivants.
  • Frais de manutention des ULD...

Toute modification (connaissement, destination...) peut engager des frais supplémentaires.
 

nos experts export aérien

Nos conseils d'expert

  • Assurez-vous que vos marchandises soient compatibles avec le transport aérien.
  • Anticipez les réservations afin de mieux piloter vos flux et éviter tout délai (congestion sur certaines périodes ou destinations par exemple).
  • Adaptez l'emballage et le type d'avion (faire preuve de flexibilité) : reconditionner le fret de façon à répondre aux exigences d'un type d'avion dans lequel il y a de la place disponible à un prix avantageux par exemple.
  • Respectez vos impératifs de livraison.
  • Restez ouverts à des solutions au départ ou à l'arrivée d’aéroports français (Vatry, Brest …) et européens (Liège, Bruxelles, Francfort...).

QUALITAIR&SEA négocie pour vous les meilleurs taux de Fret Aérien

Les opérateurs rencontrent des difficultés en raison de l'instabilité actuelle du secteur du transport aérien mondial : 

  • Restrictions liées à la conjoncture (notamment en raison du contexte pandémique mondial).
  • Volatilité des taux de fret / validité des taux : l’offre faite le jour A n’est parfois plus valable le jour B.
  • Annulation de certaines rotations par les compagnies aériennes.

L'expertise combinée de nos acheteurs et de nos experts métier nous permet de faire bénéficier nos clients des meilleures opportunités.

Négociation au plus juste des taux de fret

  • Nos acheteurs mutualisent les flux et négocient pour vous les meilleurs tarifs. L'objectif étant de trouver la meilleure combinaison en matière de prix, de délais, tout en respectant les exigences réglementaires et vos instructions particulières.
  • En veille continue, ils saisissent les opportunités au bon moment : ajout d’un vol, disponibilité de dernière minute, reprise de vol sur certaines destinations...

Analyse et conseil d'experts pour optimiser le prix du fret aérien

  • Nos équipes allient expertise métier et parfaite connaissance des règles douanières.
  • Force de proposition, ils analysent chaque besoin de façon à proposer l'option la plus adaptée ou une alternative avantageuse.
  • Ils alertent sur certains points d'attention et anticipent les situations auxquelles vous n'auriez pas pensé.

Besoin d'une offre tarifaire ?

Laissez-nous vos coordonnées, nous nous ferons un plaisir de vous recontacter sous peu :

Envoyé !

Erreur serveur

Nos experts sont là pour vous accompagner

Notre service client est disponible 24/7 pour répondre à vos questions, vous donner des conseils par e-mail ou par téléphone.

Besoin de
SOLUTIONS PORTE-A-PORTE ?

Besoin de 
SOLUTIONS AERIENS ?

Besoin de 
SOLUTIONS RAIL ROUTE ?


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.